Quel est le premier prix d’une voiture électrique ?

La voiture électrique devient de plus en plus populaire auprès du public. Il faut dire que ces dernières années la technologie des batteries a évolué pour donner des modèles capables de rouler sur de grandes distances. Si vous avez envie de vous offrir une voiture électrique neuve, ce qui suit devrait vous intéresser.

Combien coûte une voiture électrique neuve ?

La voiture électrique coûte en général plus cher que les modèles thermiques. Les modèles les moins chers tournent autour des 20 000 €. Les plus chers, comme les Tesla Model S, dépassent la barre des 100 000 €. La cherté des voitures électriques s’explique surtout par le fait que le coût de production des batteries est encore très élevé.

En effet, ces dernières ont besoin de cobalt, un métal très cher, pour fonctionner.

Le cobalt est actuellement utilisé dans presque toutes les batteries lithium-ion utilisées dans les voitures électriques et les hybrides, bien que General Motors affirme qu’il va bientôt l’éliminer de ses batteries, ce qui les rendra plus abordables. Le dirigeant de Tesla, Elon Musk, a également déclaré que l’entreprise travaillait sur des batteries de nouvelle génération qui n’utiliseraient pas de cobalt.

De plus, les batteries de voitures électriques nécessitent également des capteurs et des logiciels sophistiqués pour contrôler la tension des cellules, les taux de charge et de décharge, ainsi que la température. Cette complexité accroît encore les coûts.

Le fait que les voitures électriques sont produites en relativement petit nombre, selon les normes de fabrication de masse, n’aide pas non plus.

Construire un produit en plus grande quantité le rend moins cher. Les coûts de conception, de développement et des machines de fabrication sont fixes, quel que soit le nombre d’unités produites. Produisez davantage et le prix unitaire diminue. L’achat de matériaux et de composants en gros est généralement moins cher aussi : par ailleurs, il existe bien heureusement différentes aides à l’achat pour vous aider à financer l’acquisition d’une voiture électrique.

Voiture électrique

Quels sont les moyens de financement d’une voiture électrique neuve ?

Il existe des aides publiques qui peuvent vous aider à combler l’écart de prix entre un véhicule thermique et un véhicule électrique. les voici en détail.

Le bonus écologique

Le bonus écologique est le contraire du malus écologique des véhicules thermiques. Il est versé lors de l’achat d’une voiture électrique neuve par une personne qui réside sur le territoire français. Le bonus écologique représente 27 % du prix d’achat TTC de la voiture. Dans certains cas, on y ajoute le prix de location de la batterie. Le plafond est fixé à 6000 € pour les personnes physiques et 4 000 € pour les personnes morales. Le bonus écologique est généralement déduit du prix d’achat chez le concessionnaire. Si ce n’est pas fait, vous pouvez réclamer un remboursement auprès de l’Agence de Services et de Paiement.

La prime à la conversion

Il s’agit de l’ancienne prime à la casse. Elle a été mise en place pour permettre au plus grand nombre de rouler avec un véhicule moins polluant. La prime à la conversion est versée lors de l’achat d’une voiture électrique neuve ou d’occasion, à condition que vous déposiez votre ancienne voiture thermique dans un centre VHS.

Pour bénéficier de la prime, l’ancienne voiture doit avoir une masse de moins de 3 500 kg. La première immatriculation doit être effectuée avant 2011 pour les modèles diesel, et avant 2006 pour les modèles à essence.

Par ailleurs, la voiture mise à la casse doit être achetée depuis au moins un an et être couverte par une assurance.

Le montant de la prime à la conversion varie selon qu’il s’agisse d’un individu ou d’une personne morale. Quoi qu’il en soit, le plafond de la prime à la conversion est fixé à 5000 €. Elle peut être déduite dès l’achat par le concessionnaire.

Les autres aides disponibles pour financer un véhicule électrique

À ces deux aides s’ajoute l’exonération des frais de carte grise et des aides pour installer une borne de recharge à domicile. En dehors des aides de l’État, il existe également des dispositifs de financement locaux mis en place par les régions et les communes pour inciter les habitants à acheter des voitures électriques.

Par exemple, le Grand Paris finance l’achat de voitures électriques neuves, d’occasion ou en location à travers son programme Métropole Roule Propre.

Grâce à cette aide, il est possible d’obtenir jusqu’à 6 000 € pour acheter une voiture électrique. Elle peut être cumulée avec le bonus écologique et la prime à la conversion pour atteindre 17 000 € maximum. L’aide s’adresse aux personnes domiciliées en Île-de-France.

Batterie voiture électrique

Combien coûte l’entretien d’une voiture électrique ?

Malgré son prix d’achat plutôt élevé, la voiture électrique reste moins chère à entretenir qu’une voiture thermique. À l’usage, elle peut même se révéler moitié moins chère qu’une voiture à essence ou diesel.

Les véhicules électriques ne nécessitent pas autant d’entretien que les véhicules à essence, puisqu’ils n’ont pas besoin de vidange, d’huile, ni de remplacement du filtre à air.

Combien coûte l’assurance d’une voiture électrique ?

Du côté des offres, les assurances pour voiture électrique ne sont pas si différentes des offres traditionnelles. En effet, vous trouverez des contrats d’assurance au tiers, au tiers plus, ou encore des assurances tout risque. C’est à vous de choisir. Nous vous conseillons de faire un tour sur un comparateur afin de trouver la meilleure formule.

En général, on remarque que les assurances pour les voitures électriques coûtent moins chères que les assurances pour les voitures thermiques. En effet, il faut compter environ 400 € par an pour le contrat au tiers d’une voiture électrique neuve, et 650 € pour une assurance tous risques. C’est bien en dessous de la moyenne nationale, qui est respectivement de 534 € et 823 € annuel.

Cela s’explique par le fait que les risques de sinistres sont moindres. Les voitures électriques restent pour la grande majorité des véhicules pour trajets courts. Cela réduit les risques d’accident. Il faut aussi souligner que les assurances donnent de petits coups de pouce aux véhicules écologiques en proposant des réductions ou des chèques cadeaux.

Laisser un commentaire