Partir au ski : quelles précautions prendre ?

Une fois les fêtes de Noël et la Saint-Sylvestre passées, un grand nombre de personnes profitent des mois de janvier et février pour s’échapper à la montagne. Le ski, le snowboard, la patinoire… la montagne offre un champ de possibilités sportives qui séduisent chaque année plusieurs milliers de personnes. Outre la location du chalet et du matériel, certaines autres précautions doivent être prises avant de se diriger vers la neige. Dans cet article, nous vous parlerons essentiellement des équipements à prévoir ; et notamment des pneus dont vous devez être équipé avant de prendre la route.

Une obligation récente : installer des pneus neige

Jusqu’il y a encore peu de temps, installer des pneus neiges et des chaînes ou non relevait du bon vouloir de chacun des automobilistes. Néanmoins, le 1er novembre 2021, la « loi Montagne » a rendu obligatoire l’installation de ces derniers lors de la saison hivernale. Ce qui n’a pas manqué d’affoler une grande partie des automobilistes, pas encore habitués à cette mesure. Pourtant ; dans d’autres pays, notamment nos voisins de l’Est et du Nord, cette mesure est appliquée depuis quelques années, afin de privilégier la sécurité de chacun sur les routes de montagne. La loi montagne 2021 rend donc obligatoire l’installation des pneus neiges dans certaines régions, selon l’appréciation des préfets qui s’occupent des régions concernées. Rendez-vous sur TNPF pour en savoir plus.

Faisons un point sur les grandes familles de pneus qui existent :

  • Les pneus été. Ces derniers sont le plus souvent installés sur les véhicules destinés au tourisme.
  • Les pneus hiver. Les principaux intéressés dans notre article point comme leur nom l’indique, ils sont plébiscités lors des conditions hivernales, puisqu’ils permettent une meilleure manœuvre sur la neige ; le verglas et le givre. Ils permettent un meilleur freinage, et des économies de carburant.
  • Les pneus 4 saisons. Ces pneus sont de plus en plus séduisants, puisqu’ils permettent de rouler dans des conditions diverses et variées virgule à tous les moments de l’année. Ils sont homologués pour rouler en hiver comme en été ; et sont donc autorisés par la loi Montagne que nous avions évoquée ci-dessus. Néanmoins, vous vous doutez bien qu’avec un panel de conditions aussi larges que les saisons le veulent ; tel que le verglas, la neige, le sec, le mouillé… les pneus 4 saisons ne seront pas optimaux. Ils restent une solution de compromis et d’appoint ; et il vaut mieux investir dans des pneus destinés et spécifiquement adaptés aux conditions dans lesquelles vous vous trouverez pendant une période prolongée, si tel est le cas.

Vérifier l’état de ses phares

Une fois l’état des pneus vérifié et ces derniers changés si besoin ; il convient également de vérifier l’état de ses phares avant de partir en montagne, et les changer le cas échéant. L’altitude en montagne veut que le soleil se couche relativement tôt, et que la nuit tombe vite. Les routes de montagne sont souvent étroites ; bordées de falaise, voire remplies d’animaux sauvages. Il convient donc impérativement de faire l’état sur ses phares ; la qualité et la puissance de ces derniers, afin de rectifier le tir avant de prendre la route ; et ne pas se retrouver avec des phares trop aveuglants pour un automobiliste en face, ou trop faibles ; et qui vous mettraient ainsi en danger dès la nuit tombée.

Laisser un commentaire