Masque de protection respiratoire pour motard : un accessoire à avoir absolument !

Masque de protection respiratoire pour motard

En cette période de crise du coronavirus, les masques de protection respiratoires, déjà largement utilisés auparavant, sont devenus aujourd’hui des accessoires plus qu’indispensables. Vous adorez faire de la moto ? Cet article est fait pour vous !

Pourquoi porter un masque de protection respiratoire à moto ?

Non seulement nous traversons une pandémie terrible liée au nouveau coronavirus, mais aussi, la pollution de l’air est un réel problème à prendre en compte. En effet, les particules fines émises par le trafic routier sont cancérigènes et provoquent de nombreuses maladies respiratoires. S’ajoutent à cela de nombreux autres gaz issus de l’activité humaine. Les masques de protection viennent donc en renfort aux motards, mais à condition qu’ils soient de qualité. Ils vous permettent de vous protéger à la fois contre les particules fines émises par les pneus, les freins et les pots d’échappement, mais également contre les allergènes comme le pollen et contre les gaz nocifs. Le type de masque de protection et la taille de ce dernier sont à prendre en compte pour le choix de votre masque de protection. Vous pouvez visiter ce site spécialisé pour mieux vous informer.

Quels sont les différents types de masques anti-pollution ?

On distingue plusieurs types de masques anti-pollution dans le commerce. On trouve les masques FFP1, FFP2, FFP3 et les masques militaires ou masques à gaz. Celui qui convient le mieux aux usagers des deux roues est le masque FFP3. En effet, l’échelon FFP3 est le plus efficace d’après la norme européenne relative aux masques de protection. Il peut filtrer 99% des particules fines jusqu’à 0,6 micron. Les masques de protection respiratoire FFP3 pour motard sont généralement réutilisables, disposent de valves, de plusieurs couches de filtration, et sont disponibles en différentes tailles. Le choix de la taille doit se faire en fonction du profil de l’usager (homme, femme, enfant) mais aussi du type de casque. En effet, l’espace disponible sous le casque est différent selon qu’il s’agisse d’un intégral ou d’un jet par exempke.

Avec la densification du trafic urbain, le masque anti-pollution moto est en tout cas un accessoire qui risque de devenir indispensable à l’avenir pour la prévention des maladies liées à la pollution atmosphérique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *