Bien se préparer pour faire sa vidange

De nos jours, nous sommes nombreux à envisager de faire l’entretien « basique » de notre voiture nous-mêmes. Changer une ampoule, un essuie-glace, une roue, autant de tâches qui ne demandent que peu de notions de mécaniques et qui permettent non seulement d’économiser un peu d’argent mais aussi de mieux connaître son véhicule et, lorsqu’un pépin arrive, de ne pas dépendre systématiquement de son garagiste. Faire la vidange de son automobile soi-même fait aussi partie des tâches d’entretiens accessibles aux mécaniciens amateurs. Encore faut-il se munir des bons outils !

Les outils essentiels

Tout d’abord, quelle que soit la tâche que vous envisagez de réaliser, en mécanique il est toujours préférable de s’équiper d’une paire de gants afin de protéger vos mains et travailler en toute sécurité.

La première étape de la vidange consiste à retirer l’huile usagée du moteur. Il donc va falloir une clé pour dévisser le bouchon de vidange. Un rapide coup d’œil sous la voiture vous permettra de vérifier quelle clé sera nécessaire pour votre voiture.

Prévoyez un récipient pour recevoir l’huile usagée une fois le bouchon dévissé. Ici, la seule chose importante est de s’assurer que le récipient soit suffisamment grand pour contenir la quantité d’huile présente dans votre moteur.

Une fois le moteur vidé de son huile, vous pouvez remplacer le filtre à huile usagé par un filtre à huile neuf. Les filtres à huile peuvent être très différents d’un véhicule à un autre, veuillez donc à bien vous renseigner sur le type de filtre à huile qui convient à votre voiture.

Bien qu’il puisse être réutilisé s’il est en bon état, il est fortement conseillé de remplacer le joint de bouchon de vidange à chaque vidange.

Une fois le bouchon revissé, vous aller pouvoir verser l’huile neuve. Veillez choisir une huile adaptée à votre véhicule et à l’utilisation que vous allez en faire. Outre le fait d’être attentif au type de moteur (essence ou diesel), il convient surtout de prendre en compte la viscosité de l’huile, indiquée par 2 chiffres avant et après la lettre « W » : plus le chiffre avant le W est faible plus votre moteur sera protégé par grand froid, plus le chiffre après le W est élevé, plus il sera protégé même en cas de forte chaleur.

Le dernier élément essentiel pour réaliser la vidange de votre moteur est l’entonnoir. Il vous évitera de verser de l’huile partout sur le moteur et non dedans !

Les petits plus

Même si ce n’est pas indispensable pour faire la vidange sur votre véhicule, certains outils peuvent vous faciliter le travail. Pour un prix raisonnable, il est facile de se procurer une clé pour filtre à huile qui vous permettra de dévisser ce dernier sans le moindre effort.

Autre idée intéressante, le jerrican de vidange grâce auquel vous pourrez à la fois recevoir puis transporter l’huile usagée afin de la recycler.

Enfin, nombreux sont ceux qui ont opté pour un chariot de visite pour glisser sans effort sous la voiture et atteindre le bouchon de vidange.

Bon à savoir

S’il est très intéressant pour soi (et pour son porte-monnaie) de savoir faire soi-même la vidange de son véhicule, si une révision complète est à prévoir, mieux vaut faire appel à un garagiste professionnel. Découvrez les offres d’emploi de garagiste professionnel sur le site de Jooble !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *